À propos


Mandat

Le Théâtre de la Vieille 17 est une compagnie de théâtre professionnel qui crée, produit et diffuse des spectacles de théâtre en français pour adultes et pour enfants.


Vision artistique

Le Théâtre de la Vieille 17 est une compagnie de théâtre de création, ancrée en Ontario français et ouverte sur le monde. Un carrefour où se côtoient en toute complicité le théâtre jeune public et le théâtre grand public. La compagnie privilégie des prises de paroles qui jettent une lumière sur des sujets d’actualité et des préoccupations urgentes de la société dans laquelle nous vivons et travaillons afin d’alimenter la discussion et la réflexion. Assurer le rayonnement de ses spectacles et le talent et savoir-faire de ses artistes à l’échelle provinciale, nationale et parfois internationale fait partie intégrante de son mandat.

La Vieille 17, c’est surtout un lieu de recherche et d’exploration échelonnés dans le temps, libéré de la pression imminente de produire. Un espace de rencontres multigénérationnelles pour les artistes d’ici et d’ailleurs où se confrontent plusieurs idées, influences et vécus et où chaque projet invite au dépassement.

Convaincue que l’art et le théâtre font partie de la vie collective, la compagnie s’implique dans sa communauté en proposant des projets de médiation artistique et culturelle qui encouragent la prise de parole et le geste artistique. La Vieille 17 est également pleinement investie dans l’animation de La Nouvelle Scène Gilles Desjardins, un centre de création et de diffusion des arts qu’elle partage avec les trois autres compagnies fondatrices résidentes (Théâtre du Trillium, Vox Théâtre, Théâtre Catapulte) depuis 1999.

Le Théâtre de la Veille 17 veut émouvoir dans l’action, amuser dans l’interaction, réfléchir dans le dialogue.


Dès sa fondation en septembre 1979, le Théâtre de la Vieille 17 s’est affirmé comme un des lieux privilégiés de la création canadienne où le théâtre pour enfants et le théâtre pour adultes se côtoient en toute complicité. Qu’elles soient présentées à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (le Centre de théâtre francophone d’Ottawa), en province, dans de grands festivals de théâtre ou à l’étranger, les créations de la Vieille 17 ont laissé leur marque dans le cœur et l’imaginaire du public.

Créée aux abords de la vieille route 17, par Robert Bellefeuille, Roch Castonguay, Jean Marc Dalpé, Lise L. Roy, André Sarazin et joints plus tard par Hélène Bernier, Anne-Marie Cadieux et Vivianne Rochon, la compagnie fait vibrer Rockland pour quatre ans, avant de déménager à Ottawa. D’abord pour permettre l’expression de jeunes créateurs à travers un théâtre fortement identitaire, la Vieille 17, sous la direction de Robert Bellefeuille, s’est ensuite consacrée essentiellement aux productions destinées à l’enfance avant de développer des spectacles pour un auditoire adulte, privilégiant la prise de parole. En 2006, Esther Beauchemin reprend les rênes de la compagnie et réaffirme ce besoin crucial de prise de parole et de liberté en apportant une préoccupation accrue pour les questions sociales et un fervent engagement dans l’action artistique directe avec la communauté francophone d’Ottawa et de l’Ontario. En juillet 2020, Geneviève Pineault prend la barre de la compagnie à titre de directrice artistique.

Les spectacles de la Vieille 17 ont contribué au rayonnement de la parole franco-ontarienne et à l’essor d’artistes talentueux au pays et parfois à l’étranger. Plusieurs créations ont connu un succès retentissant, auprès du public et de la critique, et certaines ont aussi remporté des prix. En plus de ses activités de création et de diffusion, la compagnie s’est fait connaître par ses projets d’animation pour le scolaire et le communautaire. Pensons notamment à Tassez-vous, on joue!, Terre d’accueil, Lire et Délire et plus récemment, Les Haut-parleurs. Ces activités, novatrices et rassembleuses, ont permis à des milliers de participants de tous âges et de toutes provenances de prendre la parole, de risquer eux-mêmes le geste artistique et d’être en contact direct avec les artistes de leur communauté.

40 ans plus tard, le Théâtre de la Vieille 17 occupe toujours une place prépondérante dans le paysage théâtral francophone du Canada, et fait rayonner le talent des artistes d’ici, grâce à plus de soixante-dix créations originales et de milliers de représentations données à Ottawa, au pays et à l’étranger devant près d’un million de spectateurs de tout âge. Sans oublier les milliers de participants de ses projets d’animation scolaire et communautaire.


Distinctions

Un conte de l’apocalypse, de Robert Marinier

Nomination au prix d’interprétation de l’année (Roch Castonguay), Prix Rideau Awards (2020)

Nomination au prix de la conception de l’année (Martin Dawagne – environnement sonore), Prix Rideau Awards (2020)

Le cheval de bleu, de Marcel Cremer

Prix de la mise en scène de l’année (Milena Buziak), Prix Rideau Awards (2019)

Prix de la conception de l’année (Benoît Brunet-Poirier – éclairage), Prix Rideau Awards (2019)

Nomination au prix de l’interprétation de l’année (Jonathan Poulin-Desbiens), Prix Rideau Awards (2019)

Nomination au prix découverte de l’année (Jonathan Poulin-Desbiens), Prix Rideau Awards (2019)

Et voilà encore un beau dimanche de passé!, de Philippe Dorin

Prix de la conception de l’année (Loïc Lacroix Hoy – scénographie), Prix Rideau Awards (2017)

Nomination au prix de la conception de l’année (Marianne Thériault – costumes), Prix Rideau Awards (2017)

Nomination au prix du meilleur texte original (Philippe Dorin), Prix Rideau Awards (2017)

Un vent se lève qui éparpille, de Jean Marc Dalpé

Nomination au prix de l’interprétation de l’année (Annick Léger), Prix Rideau Awards (2016)

Nomination au prix de la conception de l’année (Gabriel Tsampalieros – scénographie), Prix Rideau Awards (2016)

Quand la mer…, de Esther Beauchemin

Prix de la conception de l’année (Christian Fontaine – scénographie), Prix Rideau Awards (2015)

II (Deux), de Mansel Robinson, traduction de Jean Marc Dalpé

Prix de l’interprétation masculine de l’année (Jean Marc Dalpé), Prix Rideau Awards (2013)

Maïta, de Esther Beauchemin

Prix Christine-Dumitriu-Van-Saanen, Salon du Livre de Toronto (2002) ; bourse de traduction, Banff Playwrights Colony (2005) ; prix Zof du partenariat (2005)

L’Homme invisible/The Invisible Man, de Patrice Desbiens

Prix de la Meilleure production théâtrale, Cercle des critiques de la capitale (2005)

Lucky Lady, de Jean Marc Dalpé

Mention d’honneur, prix Théâtre Le Droit (1995)

Le Nez, de Robert Bellefeuille et Isabelle Cauchy

Prix Chalmers de la meilleure pièce pour enfants (1984) ; mention d’honneur, prix Théâtre Le Droit (1995)


Théâtrographie

Découvrez nos productions passées pour enfants et adultes.