Un conte de l’apocalypse : un récit épique et drolatique d’une fin du monde annoncée
jan 2020 13

Ottawa, le 13 janvier 2020 – Le Théâtre de la Vieille 17 et le Théâtre français du Centre national des Arts s’unissent pour présenter Un conte de l’apocalypse, le dernier texte de Robert Marinier, mis en scène par André Perrier. Du 28 janvier au 1er février 2020 à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins, une distribution de six comédiens professionnels, accompagnés de six étudiants de l’Université d’Ottawa, donnera vie à ce récit épique et drolatique d’une fin du monde annoncée. Des discussions avec des membres de l’équipe de création suivront les représentations du 29 et 30 janvier.

SI LA VIE EST UNE PIÈCE DE THÉÂTRE, CHACUN A UN RÔLE À Y JOUER

Les glaciers ont disparu. Le niveau des océans a monté de plusieurs mètres. Des populations entières sont déplacées. Inondations et sécheresses ont dévasté l’agriculture et l’élevage. Les émeutes de la faim sont fréquentes et les forces de l’ordre sont incapables de contrôler la population. Les gouvernements tombent. Guy Coudonc navigue dans cette fin du monde, persuadé que sa vie est une pièce de théâtre dont il est un personnage, alors qu’il tente désespérément de comprendre le rôle qu’il doit jouer. Dans son dernier texte, avec tout l’humour qu’on lui connaît, Robert Marinier interroge l’impact de nos choix sur l’équilibre de notre planète et scrute notre propension à l’aveuglement.

Dans le cadre du 40e anniversaire du Théâtre de la Vieille 17, il était important pour Esther Beauchemin, directrice artistique de la compagnie, de présenter une production reflétant sa riche histoire. « Il était essentiel de pouvoir compter sur des artistes ayant marqué La Vieille 17 dans cette production, affirme-t-elle. Robert Marinier, l’auteur, est un complice de longue date et Roch Castonguay, le comédien principal, est l’un des fondateurs de la compagnie. La distribution est composée d’artistes avec qui nous avons eu le plaisir de collaborer dans les dernières années, tant par nos créations théâtrales que par nos activités dans la communauté. »

 

équipe_un conte1500px

Une partie de l’équipe de création et de comédiens : (de gauche à droite) Lindsay Tremblay, Andrée Rainville,
Magali Lemèle, Roch Castonguay, Judith DeBoer, André Perrier, Luc Thériault, Anie Richer et Alexandre Gauthier.

 

Un conte de l’apocalypse

De Robert Marinier, mis en scène par André Perrier

Une coproduction du Théâtre de la Vieille 17 du Théâtre français du CNA

Au Studio A de La Nouvelle Scène Gilles Desjardins

Du 28 janvier au 1er février 2020, 19 h 30

 

RÉSUMÉ

Les climatosceptiques seront-ils un jour accusés de crime contre l’humanité ? Le texte de Robert Marinier nous transporte dans un futur pas si lointain, le temps d’une expérience brechtienne teintée d’humour. De grandes inondations ravagent la planète. Des routes sont détruites et les flots de migrants convergent vers les dernières terres arables. Persuadé d’être dans une pièce de théâtre, Guy Coudonc reste imperméable à la catastrophe avant de devenir malgré lui le personnage principal de cette fable écologique.

Illustrant avec humour notre capacité d’aveuglement volontaire, Un conte de l’apocalypse interroge l’impact de nos actes sur l’équilibre de notre planète. Écrit par Robert Marinier et mis en scène par André Perrier, douze comédiens nous font découvrir cet univers apocalyptique.

Une coproduction du Théâtre de la Vieille 17 et du Théâtre français du Centre national des Arts

 

EN PARALLÈLE AU SPECTACLE

  • Discussion avec les artistes : les représentations du 29 et du 30 janvier seront suivies d’une discussion avec les artistes.
  • Soirée « Enfin, vendredi! » : le vendredi 31 janvier, le public est invité au Bistro Marcil Lavallée à l’occasion d’une soirée pré-spectacle de type 5 à 7, afin de boire un verre, manger un morceau et découvrir la nouvelle exposition. Cette activité est présentée par TFO.

-30-

—-

Pour plus d’informations :

Élyse Enright

Responsable des communications

et du développement des publics

613-241-2727, poste 101

publics@nouvellescene.com

 

Texte ROBERT MARINIER

Mise en scène ANDRÉ PERRIER

Assistance à la mise en scène et régie LINDSAY TREMBLAY

Conseils artistiques ESTHER BEAUCHEMIN

Scénographie JOHN DOUCET

Environnement sonore MARTIN DAWAGNE

Lumières GUILLAUME HOUËT

Costumes JUDITH DEBOER

Assistante aux costumes ERIKA LYNNE SCRIVENS

Direction technique EMILIO SEBASTIAO

Avec ROCH CASTONGUAY, ALEXANDRE GAUTHIER, MAGALI LEMÈLE, ANDRÉE RAINVILLE, ANIE RICHER, LUC THÉRIAULT et la participation de JOSHUA CARROLL, VIRGINIE CHARLAND, EMMANUELLE GINGRAS, ZACKARI GOSSELIN, MAXIM RACICOT-DOUCET et ARYANE ROBERGE (étudiants au Département de théâtre de l’Université d’Ottawa)

Laisser un commentaire