Un conte de l’apocalypse

Texte ROBERT MARINIER / Mise en scène ANDRÉ PERRIER

28 JANVIER AU 1er FÉVRIER 2020, 19h30 LA NOUVELLE SCÈNE GILLES DESJARDINS / BILLETTERIE : 613 241-2727 ou nouvellescene.com

 

RÉSUMÉ

Le récit épique et drolatique d’une fin du monde annoncée

Les climatosceptiques seront-ils un jour accusés de crime contre l’humanité ? Alors que l’environnement et les changements climatiques font les manchettes, le texte de Robert Marinier nous entraîne dans un régime vert totalitaire, le temps d’une expérience brechtienne teintée d’humour. Si la vie est une pièce de théâtre, chacun a un rôle à y jouer.

Dans un futur pas si lointain, de grandes inondations ravagent la planète. Des villes sont submergées, des routes sont détruites et les flots de migrants convergent vers les dernières terres arables. Au Canada, une faction extrémiste du Parti vert fait un coup d’État et condamne à mort tous ceux qui ont nié le réchauffement de la planète. Une rébellion se lève. Persuadé d’être dans une pièce de théâtre, Guy Coudonc reste imperméable à la catastrophe avant de devenir malgré lui le personnage principal de cette fable écologique.

Illustrant avec humour notre capacité d’aveuglement volontaire, Un conte de l’apocalypse interroge l’impact de nos actes sur l’équilibre de notre planète. Ce texte de Robert Marinier, qui a reçu en 2017 le prix du Nouvel-Ontario pour sa contribution au milieu des arts et de la culture franco-ontarienne, sera mis en scène par Kevin Orr et marquera les quarante ans du Théâtre de la Vieille 17.

 

« Faut que tu décides quelle sorte de héros tu veux être.

Celui qui met ses gens en péril,

ou celui qui les mène vers la terre promise ? »

― Galant, dans Un conte de l’apocalypse

 


CRÉDITS

Une coproduction du THÉÂTRE DE LA VIEILLE 17 et du THÉÂTRE FRANÇAIS DU CENTRE NATIONAL DES ARTS

Texte  ROBERT MARINIER
Mise en scène  ANDRÉ PERRIER
Assistance à la mise en scène et régie  LINDSAY TREMBLAY
Conseils artistiques  ESTHER BEAUCHEMIN
Scénographie  JOHN DOUCET
Environnement sonore  MARTIN DAWAGNE
Lumières  GUILLAUME HOUËT
Costumes  ANGELA HACHÉ
Direction technique  EMILIO SEBASTIAO

Avec  ROCH CASTONGUAY, ALEXANDRE GAUTHIER, MAGALI LEMÈLE, ANDRÉE RAINVILLE, ANIE RICHER et LUC THÉRIAULT, ainsi que six étudiants du département de théâtre de l’Université d’Ottawa.