Historique

UNE ROUTE, DE MULTIPLES AVENUES ET UNE IMPLANTATION AUSSI SOLIDE QUE FRACASSANTE

En septembre 1979, Robert Bellefeuille, Roch Castonguay, Jean Marc Dalpé, Lise L. Roy et André Sarazin décident de fonder une troupe de théâtre à Rockland, sur les rives de l’Outaouais, aux abords de la route 17. Un an plus tard, Hélène Bernier, Anne-Marie Cadieux et Vivianne Rochon se joignent à la compagnie. Le Théâtre de la Vieille 17 fait vibrer Rockland pour quatre ans, avant de déménager à Ottawa. Les fondateurs, s’intéressant aussi bien au théâtre pour enfants qu’au théâtre pour adultes, n’ont qu’un mot d’ordre : la création! Rapidement, le Théâtre de la Vieille 17 s’affirme comme l’un des lieux privilégiés de la création canadienne. Après 25 années bien remplies à la barre de la compagnie, Robert Bellefeuille cède les rênes à Esther Beauchemin en 2006.

Avec près de soixante-dix créations originales conçues et livrées par des centaines d’artistes passionnés et passionnants, avec plusieurs milliers de représentations, au pays et à l’étranger, avec plus d’un demi-million de spectateurs de tous les âges, nous occupons une place enviable dans le paysage théâtral d’ici et d’ailleurs.

Plusieurs spectacles ont connu un succès retentissant, auprès du public et de la critique. Certaines créations, dont nous sommes particulièrement fiers, ont aussi remporté des prix :

 

Créations jeune public

Le Nez, de Robert Bellefeuille et Isabelle Cauchy
Prix Chalmers de la meilleure pièce pour enfants (1984) ; mention d’honneur, prix Théâtre Le Droit (1995)

Maïta, de Esther Beauchemin
Prix Christine-Dumitriu-Van-Saanen, Salon du Livre de Toronto (2002) ; bourse de traduction, Banff Playwrights Colony (2005) ; prix Zof du partenariat (2005)

 

Créations pour adultes

Lucky Lady, de Jean Marc Dalpé
Mention d’honneur, prix Théâtre Le Droit (1995)

L’Homme invisible/The Invisible Man, de Patrice Desbiens
Prix de la Meilleure production théâtrale, Cercle des critiques de la capitale (2005)

II (Deux), de Mansel Robinson, trad. de Jean Marc Dalpé
Prix de l’interprétation masculine de l’année (Jean Marc Dalpé), Prix Rideau Awards (2013)

Quand la mer…, de Esther Beauchemin
Prix de la conception de l’année (Christian Fontaine), Prix Rideau Awards (2015)

 

Pour visionnez le rapport annuel 2014-2015, cliquez ici.