Fin de saison 2015-2016 – Turbulences
juin 2016 28

Mardi 28 juin 2016 – Le Théâtre de la Vieille 17 conclut sa 36e saison, conçue et livrée sans compromis par des artistes aussi talentueux que passionnés, dans un tout nouveau lieu spacieux et lumineux. Avec un spectacle en tournée, une création, deux accueils et deux activités dans la communauté, nous pouvons dire que ça a été une saison agitée et bien remplie !

LE CARROUSEL EN VOYAGE
Suite à une belle réception du spectacle à Ottawa l’an dernier, le chroniqueur de Radio-Canada Martin Vanasse l’ayant même identifié parmi ses coups de cœur théâtraux annuels, voilà que les aventures de Marco dans Petites Bûches ont voyagé en 2016. Après avoir charmé le public aux Zones Théâtrales à Ottawa en septembre, le spectacle a pris la route du Théâtre jeunesse Les Gros Becs à Québec, pour ensuite s’arrêter à Salaberry-de-Valleyfield et à L’Arrière-Scène à Beloeil. Le récit aborde des sujets graves comme la guerre et la pauvreté avec doigté et humour, mais surtout, il ouvre tout grand les portes à l’espoir, à l’amitié et à la joie de vivre.

UN VENT QUI BOULVERSE
Le choix de la création 2015-2016 du Théâtre de la Vieille 17 s’est arrêté sur le premier roman de Jean Marc Dalpé. Coproduit avec le Théâtre du Nouvel-Ontario et du Théâtre Français du Centre National des Arts, Un vent se lève qui éparpille a touché, bouleversé et tenu le public en haleine jusqu’à la fin. Les personnages de  Marie et ses dix-sept ans, de Marcel et sa rose tatouée, de Joseph et son « pick-up rouge flambant neuf », de Rose et ses souliers blancs sur les rives de la Waba, ainsi que des deux villageois – qui témoignent, médisent et commentent – ont généré un intérêt certain dans la région. Le spectacle a en effet affiché presque complet pour la durée des représentations au Centre National des Arts en février.

©photo Marianne Duval

PLONGEON DANS L’ADOLESCENCE
Dans le cadre de la Série enfance à La Nouvelle Scène, le Théâtre de la Vieille 17 et Vox Théâtre se sont unis pour accueillir Jour 1, du Petit Théâtre de Sherbrooke, en mars. Cette touchante histoire, qui s’adressait aux finissants du primaire, a mis en scène ce moment chavirant où l’enfant est au seuil d’un monde nouveau : l’entrée à l’intermédiaire et au secondaire. Dans un tout rythmé et ludique, le spectacle a plongé le public dans la fébrilité du rite de passage entre l’enfance et l’adolescence. Non seulement les jeunes ont pu associer les situations présentées à leur réalité, mais les adultes ont également pu y trouver leur compte en se laissant transporter dans les souvenirs pour retrouver l’adolescent qu’ils ont été.

PROJET PILOTE D’ANIMATION THÉÂTRALE
Avec la tenue d’excitants ateliers d’animation théâtrale à Cornwall du 26 au 28 avril dernier, le projet pilote de Sur le bout de la langue a été une réussite sur toute la ligne ! Sous la direction de sept comédiens professionnels, la créativité des quelque 150 participants investis dans le projet a fait vibrer les centres communautaires et écoles où se sont déroulées les activités. Le projet pilote terminé, La Vieille 17 profitera des enseignements de son expérience à Cornwall pour peaufiner l’activité en vue de la prochaine étape où, dès 2017, Sur le bout de la langue voyagera vers d’autres villes et villages francophones de l’Ontario et offrira gratuitement des activités d’animation théâtrale à la communauté.

Sur la photo : Une des animatrices de Sur le bout de la langue, Gabrielle Lalonde, en plein atelier avec des élèves de niveau intermédiaire.

Sur la photo : Une des animatrices de Sur le bout de la langue, Gabrielle Lalonde, en plein atelier avec des élèves de niveau intermédiaire.

EXPÉRIENCE UNIQUE POUR DES ENFANTS
Du 2 au 13 mai dernier, les comédiennes professionnelles Laurence Latreille, Magali Lemèle, Gabrielle Lalonde et Anie Richer ont animé des ateliers de théâtre dans quatre écoles élémentaires de la région. En tout, Tassez-vous on joue ! a regroupé plus de 90 jeunes de 4e, 5e et 6e années. Si plusieurs en étaient à leur premier contact avec le théâtre, chose certaine, tous ont vécu des sensations fortes. Lors de la dernière journée de l’activité, les jeunes ont également pu présenter leurs nouvelles aptitudes devant parents et amis à La Nouvelle Scène. Les enfants sont rentrés à la maison le cœur rempli de fierté, de belles images et de beaux souvenirs !

INVITATION AU VOYAGE ET À L’AMITIÉ
Comme dernier spectacle de la Série enfance à La Nouvelle Scène, La Vieille 17 et Vox Théâtre ont choisi d’accueillir conjointement OGO, la toute dernière création du Théâtre des Petites Âmes. Conçu pour les enfants de deux ans et demi à six ans, OGO a invité les petits et les grands à plonger dans un univers intime, mais fascinant où trois personnages partent en voyage vers l’inconnu. Cette ode à l’imagination a su en mettre plein les yeux et les oreilles des tout-petits, qui sont restés captivés et charmés par l’univers d‘OGO.

PROCHAINE CRÉATION EN LABORATOIRE
C’est après deux ans de rêveries que la prochaine création du Théâtre de la Vieille 17, Et voilà encore un beau dimanche de passé !, présentée en coproduction avec le Théâtre Magasin, a franchi la première étape. Deux laboratoires d’exploration, tenus en novembre et en février, ont permis de délimiter le carré de sable dans lequel l’équipe jouera en plus d’explorer diverses pistes de travail. Un rendez-vous à l’automne 2016 est donc donné, où les créateurs pourront partager avec le jeune public leurs réflexions sur le métier d’acteur, et sur cette quête, si humaine, du sens de nos vies.

Deuxième laboratoire du projet de création Et voilà un beau dimanche de passé!, coproduction entre le Théâtre de la Vieille 17 et le Théâtre Magasin. Sur la photo : Esther Beauchemin et Joël da Silva.

Sur la photo : Esther Beauchemin et Joël da Silva.

ARRIVÉE ET DÉPART
Le Théâtre de la Vieille 17 a vécu quelques changements au cours de la saison 2015-2016. Après cinq années de vaillants services au poste de responsable des communications et de la coordination générale, Jean-François Dubé a quitté la compagnie pour joindre le Front des réalisateurs indépendants du Canada (FRIC), au poste de direction générale. Marc-André Tessier a pris le relais en tant que responsable des communications et du marketing. France Boily quitte également La Vieille 17 jusqu’en janvier 2017. En congé de maternité, elle s’occupera de sa petite dernière, née en mai dernier.

– 30 –

Pour de plus amples informations :

Marc-André Tessier
Responsable des communications et du marketing
Théâtre de la Vieille 17
communications@vieille17.ca
613 241-8562, poste 230

Laisser un commentaire